On vous l’a dit et redit, quand vous étiez enfant: on ne parle pas la bouche pleine, ne met pas les doigts dans ton nez, et la curiosité est un vilain défaut. 
Et voilà que toutes ces années après (enfin, pas tant d’années que ça non plus, nous sommes tous jeunes!) je vous dis maintenant que en fin de compte, non, la curiosité n’est pas un vilain défaut. Alors qui croire?

En fait, quand on parle de curiosité, de quoi parle-t-on?

Si on parle de ce qui fait que tout le monde veut tout savoir sur tout le monde, surtout les trucs un peu inavouables ou pas trop glamour,  est-ce que c’est vraiment ça, la curiosité? Se mêler de l’intimité des autres, n’est-ce pas plutôt ce qui répond à l’appellation d' »indiscrétion » ? Car en fait, oui,  l’indiscrétion EST le vilain défaut de la formule. L’indiscrétion, c’est s’approprier quelque chose qui ne nous concerne pas, sans avoir quoi que ce soit de bon à en faire, juste pour comparer avec sa propre vie, ou éventuellement juger celle des autres (ce qui revient à … juger dans les deux cas). et ça, évidemment, ça ne fait de bien à personne. Alors de là à parler de vilain défaut, allons-y 🙂

Y aurait-il une autre forme de curiosité possible?

Longtemps, on  a appelé curiosité la façon dont les enfants avaient envie de réagir spontanément à une découverte possible, de façon trop bruyante ou trop remuante pour avoir l’air bien élevés. Alors pour rester de bons parents aux yeux de la voisine et de la Société toute entière, en ayant l’air d’avoir des enfants exemplaires, il était de bon ton qu’ils soient un peu éteints, silencieux,  gobant gentiment ce qu’on voulait leur faire entendre et retenir, verbes latins et version grecque  y compris.  Donc, la curiosité (la vraie) était un vilain défaut. Stop. Dans ce contexte précis, la curiosité était un vilain défaut…. pour les parents!

Depuis, le monde a changé, et c’est heureux sur bien des points. Remettons de l’ordre dans ce qu’est la curiosité, voulez-vous?

La Curiosité, c’est la capacité d’un être à s’intéresser  à ce qui l’entoure, d’y donner du sens, de l’intégrer et se l’approprier! Waaouh! C’est ce qui nous rend aptes à faire avancer les progrès de ce monde! Car personne n’a jamais découvert ni fait avancer quoi que ce soit en restant sur les acquis du passé!! « On n’a pas inventé l’électricité en perfectionnant la bougie! », dit la formule. Il fallait bien être curieux pour découvrir autre chose, non?

La curiosité est une qualité majeure de l’être humain, qui se développe depuis le berceau. Si l’enfant se sent en sécurité, alors il devient curieux, et cette curiosité se manifeste dans sa façon d’interagir avec le monde qui l’entoure… regards, sourires, toucher à tout, sont les premières manifestations. Puis l’âge des « pourquoi » à tout bout de champ vous montre qu’il est sur la bonne voie… 

Son intérêt grandissant pour des expériences, des jeux, des lectures ou des récits, pour ouvrir ses yeux et ses oreilles, découvrir la Nature, la vie sous toutes ses formes, voilà qui révèle un magnifique potentiel de curiosité à encourager.
[Bon, rassurez-vous les parents, je n’ai pas dit encourager tout à tort et à travers. On a toujours le droit de donner des cadres, c’est même souhaitable 😉 ] 

Voyez ce joli mot: apprentissage… qui se décompose aussi en apprenti sage? La curiosité est passée par là, et va lui procurer de la sagesse, oui! Car la sagesse, c’est la compréhension du vivant….  Houlàààà, ça va loin, la curiosité, n’est-ce pas?

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas d’âge pour la faire grandir et la solliciter.

C’est d’ailleurs pour cela que j’organise des ateliers de curiosité**  pour vous permettre de reprendre le fil, et faire bouger vos dix sortes de curiosité, en lien avec nos dix formes d’intelligence… Une par mois, sur l’année scolaire. Des quantités d’activités variées souvent inédites, pour prendre conscience de notre participation à ce monde… que vouis partagerez ensuite avec joie, parce que c’est enthousiasmant et donne envie de partager, au fur et à mesure qu’on retrouve son coeur d’enfant… curieux!

Alors la curiosité, une qualité? OUI! mille fois oui, et toute la vie qui va avec.

Parce que là où la curiosité commence, la vie augmente, et avec elle la JOIE DE VIVRE!

#SoyezCurieux !* C’est tout le bon que je vous souhaite,

Joyeusement

Claire

**(voir agenda de ce site)

*le groupe Facebook #SoyezCurieux : ouvert à tous, ce groupe regorge d’occasions d’être curieux, émerveillés, ou surpris par le monde qui nous entoure… rejoignez-nous y 🙂

Claire Burel

06 67 78 93 21

claire@claireburel.com

https://www.claireburel.com

La page Facebook : https://www.facebook.com/LeComptoirDesCuriosites/