D’après un sondage du journal Le Parisien réalisé en 2020, nous étions plus de 3 millions de français à tenir un journal intime, tandis que les sites d’autoédition ou d’édition de textes courts en ligne accueillent de plus en plus de nouvelles plumes et davantage encore depuis le confinement du printemps dernier. Que l’on écrive pour soi ou pour les autres, comment l’écriture peut changer notre vie ?

Mieux se connaître

Qu’il s’agisse du fond ou de la forme, l’écriture est avant tout une projection de soi. Lorsque j’écris, je dévoile une partie de moi. D’ailleurs, les plus grands auteurs ne s’en cachent pas, leur quotidien ou celui de leurs proches est très souvent leur source d’inspiration. Ainsi, on écrit toujours un peu sur soi, même quand il s’agit d’une fiction.  Et quel bonheur parfois de pouvoir (re)mettre en scène certains moments de sa vie et leur donner la tournure que nous aurions voulu qu’ils prennent à l’époque ! Qu’est-ce que j’aurais pu dire de plus ou faire mieux ? Et si mes personnages me donnaient l’occasion de réparer ce que j’ai manqué ?

Comme une empreinte, le style est caractéristique d’un auteur. On le reconnaît entre mille, on achète parfois son dernier ouvrage juste pour y retrouver ce qui rend sa plume unique, avant même de se demander si l’histoire nous plaira. Et si l’auteur a changé de style, on le sent tout de suite : c’est dissonant, ça ne colle plus et on peut être déçu.

Se soulager, témoigner, partager

Mieux se connaître et faire la paix avec certains épisodes douloureux de sa vie ? C’est souvent ce qui se passe quand on confie ses tourments à un journal intime. On sait que ce qu’on lui confie restera privé, qu’il n’y aura aucun jugement si ce n’est le recul, la prise de conscience que l’on pourra avoir nous-même à sa relecture. On soulage ainsi la douleur causée par un événement traumatique. De nombreuses victimes d’accidents de la vie, de violences, d’attentats ou encore des témoins de catastrophes naturelles éprouvent à un moment le besoin de coucher leur mauvaise expérience sur le papier. Parfois, ces écrits sont publiés et nous découvrons alors, en tant que lecteurs, la puissance du témoignage et l’importance du partage. Dire l’indicible pour libérer la parole, la sienne d’abord mais aussi celles des autres. Se libérer et ainsi évoluer tout en semant autour de soi des prises de conscience. Certains ne comprendront pas et qualifieront d’indécent ce qu’ils estiment n’être parfois qu’un grand déballage médiatique. Je répondrai : qu’importe. Qu’importe en effet si cette démarche en dérange quelques uns tant qu’elle peut apporter du positif à quelques autres, à un lecteur à l’autre bout du pays qui en a besoin ou bien qu’elle puisse soutenir une cause et la faire avancer, ne serait-ce que d’un pas de plus.

Témoigner, dire, c’est aussi s’exposer au regard des autres. On franchit le pas et on sait que ce ne sera pas sans conséquences. Quand j’ai décidé de publier le journal intime que j’ai écrit à la suite du décès de mon père en 2017 (Grandir, autoédition, novembre 2020), j’ai à la fois été soutenue et violemment critiquée. Ce journal, je l’ai écrit avant tout pour dire tout le bienfait qu’écrire sur un épisode dévastateur de sa vie peut apporter. Ce fut une véritable thérapie pour moi et j’avais envie de transmettre qu’écrire peut soigner. Bien sûr, il est possible que cela ne suffise pas, un suivi poussé avec un professionnel peut-être d’un soutien indispensable, mais prendre votre stylo ou tapoter sur votre clavier vous fera toujours beaucoup de bien, j’en suis maintenant intimement convaincue.

Créer une vie qui nous ressemble

Ecrire permet donc de mieux se connaître et de s’alléger. Et si nous allions encore plus loin dans la prise de conscience et les possibilités que nous offrent l’écriture ? Et si écrire permettait de se créer enfin une vie qui nous ressemble ? Un ami coach et moi-même avons franchi le pas et créé « Ma vie, ma série », un concept de coaching permettant d’élaborer, de structurer, pour mieux écrire et vivre le scénario de votre vie. L’exercice permet à la fois de prendre conscience de ce que vous ont apporté les épisodes les plus marquants de votre vie, de faire la paix avec votre passé et d’écrire, donc de décider par vous-même et à votre rythme de ce que contiendront les prochains épisodes avant de passer à leur réalisation. Bien sûr, vous n’êtes pas seuls dans cette aventure, nous sommes là pour vous écouter, vous accompagner et même vous guider au-delà du concept initial. Nous avons tous une expérience unique à vivre sur cette Terre. Nous en sommes convaincus. Alors, laissez le stylo devenir votre baguette magique !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.